Une mosquée, une synagogue et une église sous le même toit

Le pasteur Gregor Hohberg, l’imam Kadir Sanci et le rabbin Tovia Ben-Chorin.  Le pasteur Gregor Hohberg, l’imam Kadir Sanci et le rabbin Tovia Ben-Chorin. [JOHN MACDOUGALL / AFP]

La première église-synagogue-mosquée verra-t-elle le jour à Berlin ? C’est l’idée du pasteur Gregor Hohberg, de l’imam Kadir Sanci et du rabbin Tovia Ben-Chorin. 

 

Les trois religieux portent le projet de la Maison de l’Un, un bâtiment unique qui abriterait une église, une mosquée et une synagogue de taille égale, regroupées autour d’une vaste salle commune.

Ils espèrent ainsi amener les croyants des trois religions du Livre, mais également les athées, à se rencontrer et à dialoguer.

Un tel lieu n’a encore jamais existé, mais les trois hommes veulent y croire. Ils ont lancé une levée de fonds destinés à financer l’édifice, dont le coût est estimé à 43,5 millions d’euros.

Chacun est invité à participer à son niveau, par exemple en achetant symboliquement une brique du monument, pour 10 euros. Les travaux débuteront quand ils auront recueilli le quart de cette somme, d’après les plans de l’architecte Wilfried Kuehn, qui s’est joint au projet.

Pour l’heure, les trois religieux ont posé les trois premières pierres de l’édifice, qui se situera non loin de "l’île des musées".

En 2009, des archéologues ont retrouvé à cet endroit les ruines de la première église de Berlin, la Petrikirche, édifiée au XIIIe siècle et détruite durant la Seconde Guerre mondiale. C’est lors de cette découverte qu’est né le projet de la Maison de l’Un. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles