Israël accuse le Hamas de violation du cessez-le-feu

Une soldate israélienne le 31 juillet 2014 à la frontière avec la Bande de Gaza  [Abbas Momani / AFP] Une soldate israélienne le 31 juillet 2014 à la frontière avec la Bande de Gaza [Abbas Momani / AFP]

Le gouvernement israélien a accusé vendredi le mouvement palestinien Hamas et ses alliés de "violation flagrante" du cessez-le-feu, moins de quatre heures après son entrée de vigueur dans la bande de Gaza.

 

La trêve entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza menaçait vendredi de voler en éclats, quelques heures après son entrée en vigueur, avec la mort de huit Palestiniens et la poursuite des hostilités.

Huit Palestiniens ont été tués dans la matinée près de Rafah (sud) par des tirs imputés par les secours palestiniens à l'armée israélienne, malgré le cessez-le-feu entré en vigueur à 8H00 (5H00 GMT) et pour trois jours dans le territoire ravagé.

De son côté, le gouvernement israélien a accusé le mouvement islamiste palestinien et ses alliés de "violation flagrante" du cessez-le-feu.

Pour la première fois, Israël et le Hamas avaient pourtant tous deux accepté dans la nuit de jeudi à vendredi une trêve humanitaire de 72 heures

Des négociations sont censées s'engager vendredi au Caire pour que cette trêve puisse durer plus longtemps que les précédentes, unilatérales, dans un conflit dévastateur qui, en 25 jours, a coûté la vie à plus de 1.450 Palestiniens, en grande majorité civils, ainsi qu'à 61 soldats et trois civils côté israélien.

 

Vous aimerez aussi

Une boule de feu s'élève au-dessus du site d'un bâtiment du mouvement islamiste palestinien Hamas, visé par des tirs israéliens, le 12 novembre 2018 dans la bande de Gaza [MAHMUD HAMS / AFP]
Proche-Orient Gaza: une grave confrontation rapproche Israël et le Hamas de la guerre
La morgue d'un hôpital où ont été entreposés les corps de cinq des six Palestiniens tués lors d'échanges de tirs à Gaza, qui ont également coûté la vie à un soldat israélien, le 11 novembre 2018 à Khan Younis [Said KHATIB / AFP]
Conflit Gaza : échanges de tirs, un soldat israélien et 6 Palestiniens tués
Raid aérien de l'armée israélienne sur la bande de Gaza, dans les territoires palestiniens, le 27 octobre 2018 [MAHMUD HAMS / AFP]
Proche-Orient Violences entre Gaza et Israël : l'armée israélienne accuse Damas et Téhéran

Ailleurs sur le web

Derniers articles