32 morts dans des raids du régime sur deux villes près de Damas

Des combattants islamistes d'EI paradent dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmuk, au sud de Damas, le 28 juillet 2014 [Rami Al-Sayed / AFP/Archives] Des combattants islamistes d'EI paradent dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmuk, au sud de Damas, le 28 juillet 2014 [Rami Al-Sayed / AFP/Archives]

Au moins 32 personnes ont péri dimanche dans des raids de l'aviation syrienne sur deux villes près de Damas tenues par les rebelles, a rapporté l'observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Dix-sept personnes dont une femme et un enfant ont été tuées dans des raids des avions de combat du régime sur la ville de Douma (nord-est de Damas) et 15 autres dont un enfant et une femme dans un raid sur Kfarbatna (est de Damas)", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Douma et Kfarbatna sont situées dans la région de la Ghouta orientale, dans l'est de la province de Damas, fief des rebelles que le régime tente de reconquérir.

Douma, un bastion rebelle, est assiégé par l'armée syrienne depuis plus d'une année et a à plusieurs reprises été bombardé ces dernières semaines par les troupes du régime.

Des militants sur le terrain ont confirmé ces raids, précisant qu'ils avaient visé des marchés.

La guerre en Syrie a fait plus de 170,000 victimes et a forcé près de la moitié des habitants à quitter leurs maisons.

 

Vous aimerez aussi

Des habitants inspectent des bâtiments endommagés par les raids nocturnes  du régime dans la ville de Nawa, dans la province de Deraa, le 18 juillet 2018 [Ahmad al-Msalam / AFP]
Conflit Syrie : 15 civils tués dans des raids nocturnes sur le sud
Le régime syrien a ouvert dimanche un nouveau front dans la province de Qouneitra, qui borde la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, en majeure partie occupé et annexé par Israël, après avoir repris le contrôle de la quasi-totalité de la province voisine de Deraa, le 16 juillet 2018 [JALAA MAREY / AFP]
Moyen-orient Syrie : 15 civils tués dans des frappes aériennes dans le sud selon une ONG
Une photo prise depuis la partie occupée par Israël du plateau du Golan montre des panaches de fumée du côté syrien après des bombardements attribués au régime syrien et à son allié russe, le 16 juillet 2018 [JALAA MAREY / AFP]
Syrie Le régime progresse dans le Sud face aux rebelles

Ailleurs sur le web

Derniers articles