Gaza : une attaque près d’une école de l'ONU fait 10 morts

De la fumée s'élève au-dessus de la bande de Gaza après un bombardement le 29 juillet 2014 [Jack Guez / AFP]

Au 27e jour de l’offensive israélienne sur la bande de Gaza, une attaque aérienne israélienne a fait au moins 10 morts dans une école des Nations Unies, à Rafah. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon dénonce un "acte criminel".

 

Une école des Nations Unies abritant des personnes déplacées dans le sud de la bande de Gaza, a été touchée dimanche par un raid aérien israélien selon Robert Turner, un responsable de l'ONU sur place.

Au moins 10 personnes auraient été tuées et 35 autres blessées dans cette école de garçons située à Rafah. Robert Turner, le directeur des opérations de l'agence des réfugiés palestiniens de l'ONU à Gaza, a précisé que l'explosion était le résultat d'un raid aérien israélien près de l'école. Au moins un membre du personnel des Nations Unies figurerait parmi les victimes.

"Nous n'avons pas de détails formels, mais le rapport initial indique qu'il s’agissait d’une sorte de raid aérien frappant une rue en dehors de l'un de nos abris", a déclaré M. Turner.

Selon des témoins, l'attaque a eu lieu alors que des gens faisaient la queue pour acheter des vivres. L'armée israélienne n'a, pour le moment, fait aucun commentaire.

 

Une attaque non isolée

Le raid aérien israélien ayant touché l’école de l’ONU n’est pas une attaque isolée. Israël a frappé ce dimanche plusieurs cibles dans la bande de Gaza. Des obus d'artillerie ont frappé deux immeubles de bureaux dans le centre-ville de Gaza.

La police et plusieurs témoins ont rapporté que de grandes explosions  ont été entendues à seulement quelques secondes d'intervalle. Selon le chef de la santé publique de Gaza, Ashraf Al-Kidra,  30 Palestiniens auraient été tués dimanche.

Du côté israëlien, Tsahal affirme que plus d'une cinquantaine de roquettes auraient tirées depuis minuit.

 

 

En près de quatre semaines de combats, ce sont plus de 1700 Palestiniens, qui ont été tués. 70 Israéliens sont également morts, des soldats en grande majorité.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles