Gaza: Washington ferme avec Israël, mais relations de défense inchangées

Le président américain Barack Obama signe un document prévoyant l'octroi de 225 millions de dollars supplémentaires à Israël pour le financement du Dôme de fer, le 4 août 2014 à la Maison Blanche [Saul Loeb / AFP] Le président américain Barack Obama signe un document prévoyant l'octroi de 225 millions de dollars supplémentaires à Israël pour le financement du Dôme de fer, le 4 août 2014 à la Maison Blanche [Saul Loeb / AFP]

Les Etats-Unis peuvent être fermes avec Israël sur les victimes palestiniennes civiles à Gaza, mais ils poursuivront leurs relations stratégiques avec leur allié notamment en matière d'équipements de défense, a indiqué lundi la diplomatie américaine.

Dimanche, Washington s'était dit "consterné" par le bombardement d'une école de l'ONU dans l'enclave palestinienne, dans un communiqué inhabituellement dur à l'adresse d'Israël, même si l'Etat hébreu n'était pas explicitement incriminé.

"Israël peut faire davantage pour empêcher des victimes civiles", a martelé Jennifer Psaki, la porte-parole du département d'Etat, lors de son point de presse.

"Mais cela ne change pas le fait qu'Israël reste un partenaire important en termes stratégique et de sécurité. Il a le droit de se défendre", a-t-elle ajouté, notamment contre les "attaques de roquettes" et contre "des "terroristes passant en Israël via des tunnels".

Interrogée sur les livraisons d'équipements de défense à Israël qui peuvent être utilisés dans son offensive à Gaza et possiblement lors du bombardement de l'école de l'ONU, Mme Psaki a botté en touche.

"Nous avons dit clairement qu'avoir des cibles militaires ne justifiait" pas ce bombardement, a répondu la responsable.

"Je crois qu'il n'y a pas d'autre pays au monde que les Etats-Unis qui soutienne plus la sécurité d'Israël", a rappelé Mme Psaki, en plein coup de froid dans les relations entre les deux alliés.

"J'en veux pour preuve le montant des financements accordés au système Iron Dome (...) Cela n'a pas changé", a encore assuré la porte-parole du département d'Etat.

Le Congrès américain avait vendredi soir approuvé le principe d'une aide de 225 millions de dollars pour le système de défense antimissile Iron Dome (Dôme de fer), utilisé par Israël pour intercepter les roquettes tirées à partir de la bande de Gaza.

Les Etats-Unis ont dépensé au total depuis 2011, date de sa mise en service, 700 millions de dollars pour soutenir le développement du Dôme de fer, destiné à contrer les projectiles de courte et moyenne portée (roquettes, obus d'artillerie) visant des zones habitées.

Au total, les Etats-Unis ont prévu de consacrer 30 milliards de dollars à l'aide militaire à Israël entre 2009 et 2018. En 2014, Israël a reçu 3,1 milliards de dollars d'aide militaire.

Vous aimerez aussi

Le président russe Vladimir Poutine intervient devant les ambassadeurs de Russie réunis à Moscou, le 19 juillet 2018 [SERGEI KARPUKHIN / POOL/AFP]
Russie Poutine dénonce des «forces» aux Etats-Unis «prêtes à sacrifier» les relations avec Moscou
Un soldat turc en faction devant l'entrée du tribunal d'Aliaga dans l'ouest de la Turquie, durant le procès du pasteur américain Andrew Brunson le 18 juillet 2018 [OZAN KOSE / AFP]
Diplomatie La Turquie maintient en détention le pasteur américain Brunson
Poignée de main entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 16 juillet 2018 à Helsinki [Aleksey Nikolskyi / SPUTNIK/AFP]
Etats-Unis Trump vante, malgré tout, le «succès» de son sommet avec Poutine

Ailleurs sur le web

Derniers articles