Au moins 16 morts dans des bombardements à Damas

La ville de Damas le 27 mai 2014 [Louai Beshara / AFP/Archives] La ville de Damas le 27 mai 2014 [Louai Beshara / AFP/Archives]

Au moins 16 personnes, dont deux enfants, ont été tuées dans des bombardement menés par des rebelles dans la nuit de mardi à mercredi sur plusieurs quartiers de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'OSDH, ces bombardements d'une brigade de rebelles islamistes ont également fait 79 blessés.

Certains blessés sont dans un état grave et le bilan risque de s'alourdir, selon la même source.

Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane a indiqué que plus d'une dizaine de quartiers ont été visés y compris le quartier aisé de Mazzé dans l'ouest de la capitale et celui d'Abou Roumané dans le centre.

Des combattants positionnés en périphérie de la capitale ont à plusieurs reprises tiré des obus de mortier et des roquettes sur Damas, visant différents quartiers et faisant souvent des victimes.

L'aviation du régime mène régulièrement des raids sur les quartiers où sont positionnés les rebelles autour de la capitale.

Dimanche, des raids menés par le régime sur Kafar Batna, à l'est de Damas, et Douma, au nord-est, ont touché des marchés et tué au moins 64 personnes, dont au moins 11 enfants, selon l'OSDH.

Douma et Kafar Batna sont situées dans la région de la Ghouta orientale, dans l'est de la province de Damas, fief des rebelles que le régime tente de reconquérir.

Plus de 170.000 personnes ont été tuées dans la guerre en Syrie déclenchée à la suite de la répression sanglante de manifestations pacifiques en mars 2011 contre le régime.

Vous aimerez aussi

Des Casques blancs, une organisation de secouristes en zone rebelle, luttent contre un incendie après des frappes aériennes sur la ville d'Idleb, le 24 mars 2017 en Syrie [Omar haj kadour / AFP/Archives]
Moyen-orient Syrie : Israël a évacué 800 Casques blancs et leur famille vers la Jordanie
Des combattants rebelles syriens évacués de la province de Qouneitra, arrivent au passage de Morek, le 21 juillet 2018 [Aaref WATAD / AFP]
Conflit Syrie : des évacués du sud arrivent en secteur insurgé dans le nord
Crise La France et la Russie vont livrer ensemble de l'aide humanitaire à la Syrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles