Bulgarie: le Premier ministre intérimaire appelle à une "stabilisation"

Le président bulgare Rossen Plevneliev le 24 septembre 2013 à l'ONU à New York [Stan Honda / AFP/Archives] Le président bulgare Rossen Plevneliev le 24 septembre 2013 à l'ONU à New York [Stan Honda / AFP/Archives]

Le Premier ministre intérimaire bulgare Gueorgui Bliznachki a appelé mercredi à une "stabilisation politique et morale" de son pays, lors de la prise de fonction de son gouvernement, qui assurera les affaires courantes jusqu'aux élections législatives du 5 octobre.

"Une stabilisation politique et morale est indispensable pour assurer le déroulement d'élections anticipées", a déclaré M. Bliznachki lors de la cérémonie de passation de pouvoir à Sofia.

"Il est nécessaire de rétablir la confiance de la société civile dans les institutions politiques du pays", a souligné ce professeur de droit constitutionnel âgé de 57 ans.

La Bulgarie est secouée depuis 18 mois par l'instabilité politique et le mécontentement social. En février 2013, le gouvernement conservateur de Boïko Borissov avait démissionné, suite à des manifestations contre la pauvreté et la corruption.

Son successeur, le technocrate Plamen Orecharski s'est également trouvé sous la pression de la rue qui l'a assimilé à "l'oligarchie". Son gouvernement a démissionné le 23 juillet ouvrant la voie à des élections anticipées.

Les instituts de sondage donnent vainqueur aux prochaines élections le parti conservateur Gerb de Boïko Borissov.

Vous aimerez aussi

Bulgarie : des oursons sauvés par des villageois
Animaux Bulgarie : des oursons sauvés par des villageois
assassinat Empoisonnement : 7 histoires célèbres
Le caricaturiste bulgare Hristo Komarnitski dans son bureau à Sofia, le 6 décembre 2017 [Dimitar DILKOFF / AFP]
censure La Bulgarie minée par sa presse «batte de base-ball»

Ailleurs sur le web

Derniers articles