Frappe aérienne à Donetsk, pas de victimes civiles

Un homme nettoie les gravats dans son café détruit par les combats entre forces ukrainiennes et prorusses, à Slaviansk dans l'est de l'Ukraine, le 5 aout 2014 [Anatolii Stepanov / AFP] Un homme nettoie les gravats dans son café détruit par les combats entre forces ukrainiennes et prorusses, à Slaviansk dans l'est de l'Ukraine, le 5 aout 2014 [Anatolii Stepanov / AFP]

Donetsk, fief des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, a subi dans la nuit de mardi à mercredi une première frappe aérienne qui n'a pas fait de victimes civiles, a annoncé la mairie.

"Le district Kalininski près de la rue Setchenov a subi dans la nuit une frappe aérienne qui a laissé un trou de 4 mètres de diamètre et de 1,5 mètre de profondeur sur la route. Un gazoduc a été endommagé par des éclats d'obus. Des démineurs travaillent sur place pour désactiver un obus non explosé", indiqué la mairie dans un communiqué.

Cette frappe n'a "pas fait de victimes civiles", souligne la mairie qui fait état de trois civils tués en 24 heures dans des tirs d'artillerie touchant d'autres districts de la ville.

Il s'agit de la première frappe aérienne contre un quartier non loin du centre-ville de cette capitale régionale qui comptait un million d'habitants avant le début des hostilités à la mi-avril. L'aviation ukrainienne avait bombardé en mai l'aéroport international de Donetsk, en périphérie de la ville pris par les insurgés.

Un porte-parole de l'armée ukrainienne interrogé par l'AFP n'était pas en mesure dans l'immédiat de préciser l'origine de la frappe nocturne.

"L'étau se resserre autour Donetsk, Lougansk et Gorlivka", bastions séparatistes dans l'est de l'Ukraine, a en revanche déclaré le porte-parole Oleksiï Dmytrachkivski interrogé au téléphone.

"Les troupes se regroupent et renforcent les barrages. Nous nous préparons à libérer les villes" tenues par les séparatistes, a-t-il déclaré.

Vous aimerez aussi

Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à gauche sur la photo) et le commissaire européen chargé de l'Energie Maros Sefcovic à la fin d'une conférence de presse commune le 17 juillet 2018 à Berlin [Tobias SCHWARZ / AFP]
Energie Négociations sur l'épineux dossier du transit du gaz russe vers l'Europe
Les Ukrainiens soutiennent Sentsov
Ukraine Les Ukrainiens soutiennent Sentsov
Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 22 juin 2018 [SERGEI KARPUKHIN / POOL/AFP/Archives]
Ukraine L'UE reconduit pour 6 mois les sanctions économiques contre Moscou

Ailleurs sur le web

Derniers articles