Irak : la France prête à soutenir les forces combattant les jihadistes

Le président français François Hollande et le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, le 23 mai 2014 Le président français François Hollande et le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, le 23 mai 2014[AFP]

Lors d'un entretien avec le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, François Hollande a indiqué que la France était prête à "apporter son soutien" aux forces engagées dans le combat contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI). 

 

Alors que le groupe jihadiste de l'Etat islamique a pris le contrôle de Qaraqosh, plus grande ville chrétienne d'Irak, le président français "a confirmé la disponibilité de la France à apporter un soutien aux forces engagées dans ce combat" contre les insurgés. 

François Hollande et le Président du Kurdistan, Massoud Barzani, ont également évoqué le sujet des populations victimes de l'Etat islamique, notamment les chrétiens et les yazidis, précise un communiqué de l'Elysée. 

Le président français a ainsi affirmé que leur persécution "constitue un crime d'extrême gravité". L'Elysée a souligné "la nécessité de parvenir à protéger cette communauté menacée pour lui permettre de rester dans son pays" et rappelle la possibilité "d'asile à ceux qui souhaitent quitter l'Irak et possèdent des attaches solides avec notre pays".

En outre, la France a précisé qu'elle allait "entendait mobiliser la communauté internationale" lors de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles