Gaza: les Etats-Unis espèrent un cessez-le-feu "dans les prochaines heures"

Un nuage de fumée s'échappe après une frappe israélienne sur Gaza le 8 août 2014 [Mahmud Hams / AFP] Un nuage de fumée s'échappe après une frappe israélienne sur Gaza le 8 août 2014 [Mahmud Hams / AFP]

Les Etats-Unis ont dit vendredi espérer qu'un cessez-le-feu intervienne "dans les prochaines heures" entre Israël et les combattants palestiniens dans la bande de Gaza, après la reprise des hostilités dans l'enclave.

Les armes ont recommencé à parler vendredi à Gaza et fait au moins 10 morts après une trêve de trois jours. L'armée israélienne a repris ses frappes en représailles à des tirs de roquettes.

"Nous espérons que les parties s'accorderont sur une prolongation du cessez-le-feu dans les prochaines heures", a déclaré Marie Harf, une porte-parole du département d'Etat.

Selon elle, une délégation américaine qui comprend l'envoyé de Washington pour le Proche-Orient Frank Lowenstein, est au Caire, où, compte tenu de la situation à Gaza, le flou règne sur la poursuite ou non des discussions.

Les Etats-Unis, dont Israël est le plus proche allié dans la région, a fait part de son inquiétude quant au nombre élevés de victimes civiles palestiniennes. Mais Marie Harf a jugé que le Hamas portait l'entière responsabilité de la fin du cessez-le-feu.

"Israël était prêt à prolonger le cessez-le-feu, le Hamas a refusé et recommencé à tirer des roquettes contre Israël et il continue à formuler des exigences maximalistes", a estimé Mme Harf.

Vous aimerez aussi

Le plan de Donald Trump ne fait clairement pas l'unanimité
Moyen-orient Tout savoir sur «l'accord du siècle» de Trump pour la paix au Proche-Orient dévoilé à Bahrein
Israël Benjamin Netanyahou inaugure l'implantation israélienne baptisée Donald Trump
Sara Netanyahu arrive au tribunal à Jérusalem, le 16 juin 2018 [DEBBIE HILL / AFP]
Justice Israël : Sara Netanyahou reconnue coupable de mauvais usage de fonds publics

Ailleurs sur le web

Derniers articles