Israël reprend ses opérations militaires contre le Hamas

Vue générale des destructions à Gaza dans le quartier de Beit Hanun, au début de la trève humanitaire de trois jours, acceptée par Israël et le Hamas, le 5 août 2014 [Marco Longari / AFP] Vue générale des destructions à Gaza dans le quartier de Beit Hanun, au début de la trève humanitaire de trois jours, acceptée par Israël et le Hamas, le 5 août 2014 [Marco Longari / AFP]

L'armée israélienne a annoncé vendredi avoir repris ses frappes aériennes contre le Hamas après de nouveaux tirs de roquettes de la bande de Gaza à l'expiration d'un cessez-le-feu bilatéral.

"Ce matin, après la reprise des tirs de roquettes contre Israël, les forces armées ont ciblé des sites terroristes dans la bande de Gaza", a indiqué l'armée dans un communiqué, peu après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu lui a ordonné de riposter vigoureusement aux nouvelles attaques de Hamas.

L'armée israélienne a effectué des frappes aériennes et des tirs d'artillerie, mais n'a pas déployé de soldats à l'intérieur de l'enclave palestinienne, a précisé un porte-parole militaire, alors que des témoins et des sources palestiniennes ont fait état de frappes aériennes dans le nord et le centre de la bande de Gaza.

Au moins 18 roquettes ont été tirées de Gaza vers Israël depuis 08H00 (05H00 GMT) et l'expiration de ce cessez-le-feu de trois jours, a indiqué l'armée israélienne. Deux ont été interceptées au-dessus d'Ashkelon (sud d'Israël), 14 sont tombées dans des zones non-urbanisées, deux sont retombées dans la bande de Gaza même.

Ce regain de violence intervient à l'expiration d'un cessez-le-feu de trois jours entre le Hamas et Israël qui n'a pas été reconduit vendredi matin faute d'accord dans les négociations indirectes sous l'égide des Egyptiens au Caire.

Vous aimerez aussi

La Force de l'ONU au Liban (Finul) patrouille près de la frontière avec Israël, à Kfar Kila (Liban), le 4 décembre 2018 [Mahmoud ZAYYAT / AFP]
Moyen-orient Opération israélienne à la frontière libanaise contre des tunnels du Hezbollah
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et sa femme Sara à Jérusalem le 27 novembre 2018  [GALI TIBBON / AFP/Archives]
Israël La police israélienne recommande l'inculpation de Netanyahu pour corruption
Israël Visé par la police pour corruption, Netanyahu réfute

Ailleurs sur le web

Derniers articles