Ukraine: Donetsk pilonnée par l'artillerie

Des soldats ukrainiens dans un blindé dans la région de Donetsk, le 9 août 2014 [Anatolii Stepanov / AFP] Des soldats ukrainiens dans un blindé dans la région de Donetsk, le 9 août 2014 [Anatolii Stepanov / AFP]

Donetsk, principal bastion des séparatistes prorusses encerclé par l'armée ukrainienne, a subi un pilonnage d'artillerie lourde dans la nuit de samedi à dimanche, rapportent des journalistes de l'AFP.

Depuis 04H20 locales, une journaliste a entendu plus de 20 détonations depuis le centre-ville.

"Une maison privée a été détruite par un obus ainsi qu'une partie de la polyclinique N18. Une femme a été blessée à proximité", a indiqué la mairie de Donetsk dans un communiqué.

L'armée ukrainienne a annoncé dimanche matin avoir poursuivi son offensive "visant à resserrer l'étau autour de Donetsk" et avoir tiré contre les bases rebelles.

Samedi le "Premier ministre" séparatiste Alexandre Zakhatchenko a reconnu que Donetsk était "encerclé" et au bord d'une "catastrophe humanitaire" et s'est dit prêt à un cessez-le-feu si les forces ukrainiennes cessaient leur offensive.

Donetsk, la plus grande ville du bassin minier du Donbass (un million d'habitants avant les hostilités) est depuis plusieurs jours le théâtre d'intenses combats entre les insurgés prorusses et les forces ukrainiennes qui ont tué plusieurs civils ces derniers jours, notamment après la chute d'un obus sur un hôpital.

À suivre aussi

George Kent, haut responsable du département d'Etat spécialiste de l'Ukraine et William Taylor, attaché d'affaires à Kiev, prêtent serment avant leur audition au Congrès, à Washington mercredi 13 novembre 2019 [Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP]
Etats-Unis Destitution de Trump : les moments marquants des premiers témoignages
Football Nouveau scandale de racisme en Ukraine lors de Shakhtar Donetsk-Dynamo Kiev
Un observateur de l'OSCE près d'un tank lors d'une mission d'observation du retrait des forces ukrainiennes près du village de Bogdanivka, dans la région de Donetsk en Ukraine, le 9 novembre 2019 [- / AFP]
Conflit Début d'un retrait de troupes très attendu sur la ligne de front en Ukraine

Ailleurs sur le web

Derniers articles