Etats-Unis: émeutes dans une ville après la mort d'un adolescent noir

Une voiture de police américaine  [Kevork Djansezian / Getty/AFP/Archives] Une voiture de police américaine [Kevork Djansezian / Getty/AFP/Archives]

Des émeutes ont éclaté et des magasins ont été pillés dans une ville de la banlieue de Saint-Louis, dans le centre des Etats-Unis, après la mort d'un adolescent noir non armé, tué par la police, ont rapporté les médias locaux lundi.

Les forces de police de la ville de Ferguson ont fait usage de gaz lacrymogènes et des brigades cynophiles ont été déployées pour tenter de maîtriser la foule dimanche soir.

Mais elles ont vite été débordées et ont dû faire appel à des renforts venus de villes voisines, selon la chaîne locale KSDK TV 5.

Sur une vidéo disponible sur le site internet du quotidien Saint Louis Post-Dispatch, on peut voir une station-service, qui fait aussi office de supérette, pillée, puis incendiée par les émeutiers.

Selon le quotidien, un hypermarché Walmart et des magasins de quartier ont aussi été la cible de pillards.

Les émeutes ont éclaté dimanche à l'issue d'une cérémonie organisée à la mémoire de Michael Brown, 18 ans, mort la veille.

Les récits sur les circonstances de son décès diffèrent. Un témoin, Dorian Johnson, a raconté à KMOV 4 News qu'il marchait dans la rue avec Michael Brown quand un agent de police s'en est pris à ce dernier et a dégainé son arme.

Le policier a tiré sur l'adolescent, qui s'est alors "retourné et a mis les mains en l'air", mais le policier a continué à tirer, selon Dorian Johnson.

Le chef de la police du comté de Saint Louis, Jon Belmar, a présenté une version sensiblement différente. D'après lui, Michael Brown a été tué après avoir agressé un policier et tenté de lui dérober son arme.

M. Belmar n'a pas précisé si l'agent était blanc.

L'incident met en relief les tensions raciales entre une police locale majoritairement blanche et les habitants de Ferguson, une communauté à majorité noire, souligne le Saint Louis Post-Dispatch.

La famille de Michael Brown a engagé Benjamin Crump, un avocat qui s'est fait connaître en défendant la famille de Trayvon Martin, un jeune Noir tué en 2012 par un voisin effectuant une ronde de surveillance dans son quartier en Floride. Son meurtre avait relancé le débat aux Etats-Unis sur le racisme et les lois encadrant la légitime défense.

Vous aimerez aussi

Une fois les cartes «retournées», elles révèlent le nom et la photo du criminel, ainsi que des informations sur ses crimes présumés.
Insolite Coupe du monde : Europol dévoile son «équipe de foot» de criminels les plus recherchés
Politique de la ville Banlieues : toutes les annonces d'Emmanuel Macron
Faits divers Meurtre d'Angélique : près de 80.000 noms dans le fichier sur les délinquants sexuels

Ailleurs sur le web

Derniers articles