Irak: la Cour fédérale donne raison à Maliki après sa plainte contre le président

Un Irakien brandit une pancarte avec la photo de Nouri al-Maliki, le 9 août 2014 à Bagdad [Sabah Arar / AFP] Un Irakien brandit une pancarte avec la photo de Nouri al-Maliki, le 9 août 2014 à Bagdad [Sabah Arar / AFP]

La Cour fédérale irakienne a confirmé que la coalition de Nouri al-Maliki était la plus importante du Parlement, donnant ainsi raison à ce dernier, qui avait porté plainte contre le président, l'accusant de ne pas nommer de Premier ministre issu du plus puissant groupe parlementaire.

"La Cour fédérale annonce qu'elle confirme que l'Etat de droit est le bloc le plus important du Parlement", a indiqué la télévision officielle. Selon la Constitution, le président irakien doit désigner un Premier ministre issu de la première force du Parlement, ce qui ouvrirait de fait la voie à un troisième mandat de M. Maliki.

À suivre aussi

L'église Notre-Dame-de-l'Heure a été détruite par Daesh en 2016
Moyen-orient Noura El Kaabi, ministre de la Culture émiratie : «Rendre à Mossoul son esprit est une responsabilité globale»
De gauche à droite, des manifestations et rassemblements au Liban, en Irak et en Iran
Crise Irak, Liban, Iran... quand les populations du Moyen-Orient se soulèvent
Manifestation contre le pouvoir, à Bagdad le 7 novembre 2019 [AHMAD AL-RUBAYE / AFP]
Irak Les forces irakiennes reprennent trois ponts de Bagdad aux manifestants

Ailleurs sur le web

Derniers articles