Irak: la Cour fédérale donne raison à Maliki après sa plainte contre le président

Un Irakien brandit une pancarte avec la photo de Nouri al-Maliki, le 9 août 2014 à Bagdad [Sabah Arar / AFP] Un Irakien brandit une pancarte avec la photo de Nouri al-Maliki, le 9 août 2014 à Bagdad [Sabah Arar / AFP]

La Cour fédérale irakienne a confirmé que la coalition de Nouri al-Maliki était la plus importante du Parlement, donnant ainsi raison à ce dernier, qui avait porté plainte contre le président, l'accusant de ne pas nommer de Premier ministre issu du plus puissant groupe parlementaire.

"La Cour fédérale annonce qu'elle confirme que l'Etat de droit est le bloc le plus important du Parlement", a indiqué la télévision officielle. Selon la Constitution, le président irakien doit désigner un Premier ministre issu de la première force du Parlement, ce qui ouvrirait de fait la voie à un troisième mandat de M. Maliki.

Vous aimerez aussi

Des membres de la minorité yazidie en Irak cherchent des preuves pouvant leur permettre de retrouver des proches disparus ou tués par le groupe Etat islamique (EI), dans un charnier près du village de Sinuni, dans la région de Sinjar (nord-ouest), le 3 février 2015 [Safin HAMED / AFP/Archives]
Conflit Daesh a laissé derrière lui plus de 200 charniers en Irak, selon l'ONU
Culture Irak : religion et poésie en harmonie
Prix Nobel Prix Nobel de la Paix : quand Nadia Murad racontait son calvaire d'esclave sexuelle de Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles