Ebola : l'ampleur de l'épidémie "largement sous-évaluée"

Des employés des pompes funèbres en Sierra Leone transporte le corps d'une victime du virus Ebola dans un camion de MSF à Kailahun le 14 août 2014 [Carl de Souza / AFP] Des employés des pompes funèbres en Sierra Leone transporte le corps d'une victime du virus Ebola dans un camion de MSF à Kailahun le 14 août 2014 [Carl de Souza / AFP]

Le personnel de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) présent dans les zones affectées par Ebola estime que l'ampleur de l'épidémie est "largement sous-évaluée", a indiqué jeudi soir l'OMS dans un communiqué.

"Le personnel présent dans les zones d'épidémie relève des preuves montrant que le nombre de cas rapportés et le nombre de morts sous-estiment largement l'ampleur de l'épidémie", affirme le communiqué.

"L'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest continue à s'étendre, avec 1.975 cas et 1.069 morts en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone", avance l’organisation.

Face à cette situation, "l'OMS coordonne une augmentation massive de la réponse internationale (à l'épidémie, ndlr), avec le soutien individuel de divers pays, des agences de contrôle des maladies et des agences appartenant aux Nations Unies".

"On s'attend à ce que l'épidémie dure un certain temps. Le plan opérationnel de riposte de l'OMS s'étend sur les prochains mois", souligne-t-elle.

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait jusqu'ici 1.069 morts: 377 en Guinée, 355 au Liberia, 334 en Sierra Leone et trois au Nigeria.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles