Israël refuse une trêve sans garanties sécuritaires

Réunion hebdomadaire du gouvernement israélien, le 8 juin 2014 [Menahem Kahana / AFP/Archives] Réunion hebdomadaire du gouvernement israélien, le 8 juin 2014 [Menahem Kahana / AFP/Archives]

Israël n'acceptera pas d'accord de cessez-le-feu, lors des négociations au Caire avec les Palestiniens, qui ne prenne pas en compte les "besoins sécuritaires d'Israël", a prévenu dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Nous n'accepterons d'accord sur un cessez-le-feu que s'il y a une réponse concrète à nos besoins sécuritaires", a déclaré M. Netanyahu à l'ouverture de la réunion hebdomadaire du gouvernement.

"Si le Hamas pense qu’il peut transformer ses pertes militaires en victoire politique, il se trompe," a-t-il ajouté avant de déclarer que "tant que le calme ne sera pas revenu, le Hamas va continuer à souffrir, s’il pense que le temps joue en sa faveur il se trompe, s’il pense que nous ne sommes pas assez déterminés, il se trompe."

Les discussions se poursuivent donc au Caire, où Israël continue de demander la "démilitarisation de Gaza", ce que les Palestiniens refusent.

En attendant, le cessez-le-feu commencé lundi, et prolongé pour cinq jours jeudi, se poursuit sur la bande.

Depuis le 8 juillet, plus de 1.900 Palestiniens ont été tués dans le conflit. 67 Israéliens ont perdu la vie.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles