Libye: l'Egypte dément avoir bombardé des milices islamistes à Tripoli

Des cartouches de mitrailleuses jonchent le sol sur une route près de l'aéroport de Tripoli, théâtre de violents combats, le 21 août 2014 [Mahmud Turkia / AFP] Des cartouches de mitrailleuses jonchent le sol sur une route près de l'aéroport de Tripoli, théâtre de violents combats, le 21 août 2014 [Mahmud Turkia / AFP]

L'Egypte a démenti "catégoriquement" dimanche avoir bombardé des positions de milices islamistes libyennes engagées dans la bataille pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, comme ces dernières en ont accusé Le Caire.

Samedi, un porte-parole de miliciens islamistes avait accusé l'Egypte et les Emirats Arabes unis d'être responsables de l'envoi d'avions de combat non identifiés cette semaine dans au moins deux raids nocturnes contre leurs positions près de l'aéroport de la capitale libyenne.

"L'Egypte dément catégoriquement les informations de presse sur des bombardements par des avions de combat égyptiens de positions contrôlées par des milices islamistes armées dans la capitale libyenne Tripoli", a affirmé dans un communiqué le ministère égyptien des Affaires étrangères.

Vous aimerez aussi

Football Egypte-Zimbabwe, match d’ouverture de la CAN 2019 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Des musulmans égyptiens exécutent la prière de l'Aïd al-Fitr dans la mosquée historique Amr Ibn al-Aas du Vieux Caire, le 5 juin 2019. Huit paramilitaires égyptiens ont été tués le même jour dans la péninsule du Sinaï.
Attentat Daesh revendique une attaque contre la police en Egypte
Football «Tut», la mascotte officielle de la CAN 2019 dévoilée

Ailleurs sur le web

Derniers articles