Selon le Sunday Times, le bourreau de James Foley serait un rappeur britannique

James Foley (G) le 29 septembre 2011 à Sirte en Syrie [Aris Messinis / AFP / Archives] James Foley (G) le 29 septembre 2011 à Sirte en Syrie [Aris Messinis / AFP / Archives]

L’assassin du journaliste américain James Foley serait, selon le Sunday Times, Abdel-Majed Abdel Bary, un rappeur britannique de 24 ans. L’hebdomadaire s’appuie, sans la nommer, sur une source "haut placée au sein du gouvernement".

 

L'assassin de James Foley aurait été identifié par les services secrets britanniques,  annonce ce dimanche l'hebdomadaire The Sunday Times.

L’homme qui apparaît masqué et brandissant la tête décapitée du journaliste américain sur la vidéo diffusée par l’Etat islamique (EI) sur les réseaux sociaux, serait un Londonien de 24 ans.

La source gouvernementale citée par le Sunday Times ne donne pas plus de précisions à propos de cet individu mais selon l’hebdomadaire britannique, Abdel-Majed Bary serait l'un des principaux suspects.

Cet homme, se faisant appeler "Jihadi John" par ses compagnons de l'Etat islamique (EI), serait un rappeur connu sous le nom de "L Jinny ou Lyricist Jinn".

D'origine égyptienne, l’homme aurait quitté l'an dernier le domicile de ses parents situé dans l’ouest de Londres pour rejoindre le groupe djihadiste.

 

"L’Etat islamique pourrait attaquer la Grande-Bretagne sur son sol"

En outre, selon Philipp Hammond, le ministre britannique des Affaires étrangères toujours cité par le Sunday Times, les combattants sunnites ultra-radicaux de l'Etat islamique "chercheront tôt ou tard à frapper la Grande-Bretagne sur son sol".

Au sujet du bourreau de James Foley, Philipp Hammond a déclaré qu'"il est terrifiant d'imaginer que l'auteur d'un acte aussi haineux puisse avoir été élevé au Royaume-Uni", parlant de "haute trahison pour le pays, ses valeurs et tout ce que le peuple britannique représente".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles