Ukraine: les soldats russes arrêtés près de la frontière s'y trouvaient "par accident"

Un militaire ukrainien à Debaltseve dans la région de Donetsk, le 25 août 2014 [Oleksandr Ratushniak / AFP] Un militaire ukrainien à Debaltseve dans la région de Donetsk, le 25 août 2014 [Oleksandr Ratushniak / AFP]

Une source du ministère russe de la Défense a confirmé aux agences russes l'arrestation de soldats russes sur le territoire ukrainien annoncée par Kiev, affirmant qu'ils avaient traversé la frontière "par accident".

"Les militaires en question participaient à des patrouilles à la frontière russo-ukrainienne et l'ont traversée sans doute par accident sur un tronçon sans démarcation", a indiqué cette source, citée par les agences officielles Itar-Tass et Ria-Novosti.

Selon les services de sécurité ukrainiens, dix parachutistes russes ont été arrêtés à Dzerkalné, à une vingtaine de kilomètres de la frontière, et 50 kilomètres du fief insurgé de Donetsk.

Il s'agit selon Kiev de soldats du 331e régiment de la 98e division aéroportée basée en Russie centrale. Arrêtés avec des documents d'identité et des armes, ils ont déclaré avoir été envoyés dans la région russe de Rostov, frontalière des régions ukrainiennes insurgées de Donetsk et de Lougansk, et envoyés par la suite en territoire ukrainien, selon la même source.

La source militaire russe a souligné que ces hommes n'avaient opposé aucune résistance et affirmé que des soldats ukrainiens avaient à plusieurs reprises traversé la frontière.

Kiev accuse régulièrement la Russie d'envoyer des militaires ou des blindés en territoire ukrainien, de tirer à l'artillerie en territoire ukrainien et de fournir armes et combattants aux insurgés. Ces affirmations ont toujours été démenties par Moscou.

"La désinformation concernant notre +invasion+" n'est pas ce qui manque", a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Vous aimerez aussi

Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à gauche sur la photo) et le commissaire européen chargé de l'Energie Maros Sefcovic à la fin d'une conférence de presse commune le 17 juillet 2018 à Berlin [Tobias SCHWARZ / AFP]
Energie Négociations sur l'épineux dossier du transit du gaz russe vers l'Europe
Les Ukrainiens soutiennent Sentsov
Ukraine Les Ukrainiens soutiennent Sentsov
Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 22 juin 2018 [SERGEI KARPUKHIN / POOL/AFP/Archives]
Ukraine L'UE reconduit pour 6 mois les sanctions économiques contre Moscou

Ailleurs sur le web

Derniers articles