Ukraine: l'armée fait état de la progression de blindés venant de Russie dans le Sud-Est

Des combattants ukrainiens attendent dans une tranchée sur le front près de Debaltseve, le 25 août 2014 [Oleksandr Ratushniak / AFP] Des combattants ukrainiens attendent dans une tranchée sur le front près de Debaltseve, le 25 août 2014 [Oleksandr Ratushniak / AFP]

Des traces de chenilles étaient visibles mercredi dans le secteur où l'armée ukrainienne a fait état de la progression d'une colonne de blindés, pouvant venir de Russie, dans le sud-est de l'Ukraine, où un nouveau front s'est ouvert lundi.

"Nous avons des informations sur l'avancement d'une colonne composée de 100 engins dont des chars, des blindés, des lance-roquettes multiples Grad sur la route Starobechevé-Telmanové", a précisé l'état-major de l'opération ukrainienne dans l'Est dans un communiqué.

Le communiqué ne précise pas l'appartenance de ces engins, ni l'origine de leur équipage. Mais une source militaire ukrainienne interrogée par l'AFP a dit que les chars étaient russes.

"Il est impossible d'acheter 100 chars quelque part au marché à Donetsk ou Lougansk, il est clair qu'ils ont fait incursion depuis la Russie. Nous cherchons des preuves photo ou vidéo pour le déclarer officiellement", a expliqué cette source.

Dans le village de Rozdolné entre Telmanové et Starobechevé, un journaliste de l'AFP a vu des traces de chenilles de véhicules militaires sur la chaussée dans le sens nord-sud.

Des explosions prouvent qu'il y a encore des combats dans ce secteur.

"Hier, il y avait des combats vers Starobechevé et Komsomolské", raconte une vieille femme qui vend des légumes en bord de route. "Cette nuit, il y a eu des bombardements autour", poursuit-elle.

D'autres racontent qu'une colonne de plusieurs dizaines de véhicules, est passée "à grande vitesse la veille" en direction du Sud, vers Telmanové et Novoazovsk.

Personne ne rapporte avoir vu de véhicule militaire russe dans ce secteur.

Selon l'armée ukrainienne, la colonne d'engins "marqués par un triangle ou un cercle blanc" pour masquer leur numéro se dirige vers la localité de Telmanové, à une vingtaine de kilomètres de la frontière russe et à 80 km au sud de Donetsk, place forte des rebelles prorusses.

Telmanové se situe à une quarantaine de kilomètres au nord de Novoazovsk où les autorités ukrainiennes avaient affirmé avoir stoppé lundi une colonne de blindés russes. Les forces régulières et séparatistes prorusses échangeaient mardi et la veille des tirs d'artillerie et menaient des combats au sol.

Les rebelles prorusses ont annoncé lundi le lancement d'une contre-offensive au sud de leur bastion de Donetsk dans ce qui semble être une tentative de prendre l'armée ukrainienne en tenailles.

Selon l'armée ukrainienne, une autre colonne composée de six lance-roquettes Grad et des camions avec des combattants a fait incursion depuis la Russie par la localité de Dibrovka située à 110 km à l'est de Donetsk.

Vous aimerez aussi

Crise En direct, menace de guerre Russie-Ukraine : la CEDH appelle Moscou à assurer un «traitement médical approprié» aux marins ukrainiens
Tension entre la Russie et l'Ukraine [Sébastien CASTERAN / AFP]
Crise diplomatique Les Européens tempèrent les ardeurs de Kiev, qui appelle à agir contre Moscou
Tensions diplomatiques La crise entre l'Ukraine et la Russie se durcit

Ailleurs sur le web

Derniers articles