L'Ukraine demande à l'UE une "aide militaire d'envergure"

Manifestation devant le portail du ministère de la Défense ukrainien le 28 aout 2014 pour demander de l'aide destinée aux bataillons de volontaires encerclés par des militants prorusses près de la petite ville de Izvaryne située à côté de Donetsk [Sergei Supinsky / AFP] Manifestation devant le portail du ministère de la Défense ukrainien le 28 aout 2014 pour demander de l'aide destinée aux bataillons de volontaires encerclés par des militants prorusses près de la petite ville de Izvaryne située à côté de Donetsk [Sergei Supinsky / AFP]

L'Ukraine qui dénonce une "invasion directe" de troupes russes dans l'est du pays, a demandé jeudi à l'Union européenne de lui accorder une "aide militaire d'envergure".

"La situation s'est aggravée de façon significative, nous avons enregistré une invasion directe des forces militaires russes dans les régions de l'est de l'Ukraine", a déclaré l'ambassadeur de Kiev Ihor Prokopchuk après une réunion de l'OSCE jeudi, citant "la capture par des forces russes régulières de la ville de Novoazovsk et plusieurs autres villes proches."

L'Ukraine a d'ailleurs demandé jeudi à l'Union européenne de lui accorder une "aide militaire d'envergure" suite à une "invasion russe non dissimulée", selon l'ambassadeur ukrainien auprès de l'UE, Konstiantyn Elisseïev.

Le président ukrainien Petro Poroshenko (d) et le président du Belarus Alexander Lukashendo (g) à Minsk le 26 aout 2014 [Kirill Kudrayvtsev / AFP]
Photo
ci-dessus
Le président ukrainien Petro Poroshenko (d) et le président du Belarus Alexander Lukashendo (g) à Minsk le 26 aout 2014

"Nous appelons à une session extraordinaire du Conseil européen le 30 août sur l'Ukraine (...). Assez de connivence et d'apaisement de l'agresseur. La solidarité doit se matérialiser par des sanctions significatives et une aide militaire et technique d'envergure", a déclaré M. Elisseïev selon la page Facebook de l'ambassade ukrainienne auprès de l'UE.

- L'UE "extrêmement préoccupée" -

A Bruxelles, l'Union européenne s'est dite jeudi "extrêmement préoccupée" par les informations sur une incursion des forces russes en Ukraine.

"Nous sommes extrêmement préoccupés par les derniers développements, notamment les informations sur le terrain", a déclaré au cours d'un point de presse Maja Kocijancic, porte-parole du service diplomatique de l'UE, alors que Kiev a affirmé que des "troupes russes" avaient pris le contrôle de la ville frontalière de Novoazovsk.

"Nous réaffirmons l'urgente nécessité d'une solution politique à cette crise", a-t-elle dit, assurant que l'UE suivait "très étroitement ce qui se passe sur le terrain".

Elle a rappelé que la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, avait eu une série d'entretiens mardi à Minsk, notamment avec le président russe Vladimir Poutine.

A Donetsk, bastion de l’insurrection prorusse, 11 civils ont été tués dans les bombardements dans les dernières 24 heures selon les autorités locales, malgré le desserrement significatif de l'étau de l'armée ukrainienne autour de la ville.

Des journalistes de l'AFP ont entendu de violents bombardements dès le petit matin dans les quartiers nord de Donetsk. Des restes humains étaient visibles au bas d'un immeuble de deux étages.

Les combats entre l'armée ukrainienne et rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine ont fait plus de 2.200 morts depuis la mi-avril, dont la moitié au cours du seul mois écoulé, selon le dernier rapport de l'Onu.

Vous aimerez aussi

Crise En direct, menace de guerre Russie-Ukraine : la CEDH appelle Moscou à assurer un «traitement médical approprié» aux marins ukrainiens
Tension entre la Russie et l'Ukraine [Sébastien CASTERAN / AFP]
Crise diplomatique Les Européens tempèrent les ardeurs de Kiev, qui appelle à agir contre Moscou
Tensions diplomatiques La crise entre l'Ukraine et la Russie se durcit

Ailleurs sur le web

Derniers articles