Offensive pour lever le siège d'une ville irakienne chiite

Des soldats irakiens près d'Amerli le 4 août 2014 [Ali Al-Bayati / AFP/Archives] Des soldats irakiens près d'Amerli le 4 août 2014 [Ali Al-Bayati / AFP/Archives]

L'armée irakienne et des milices chiites ont lancé samedi une importante offensive pour briser le siège imposé depuis plus de deux mois par les jihadistes de l'Etat islamique (EI) à une ville turcomane chiite au nord de Bagdad, selon des responsables.

Des milliers de miliciens ont lancé l'assaut par le nord tandis que les forces régulières avancent depuis le sud en direction d'Amerli, située à 160 km au nord de Bagdad et totalement encerclée par les jihadistes depuis le 18 juin, ont précisé un officier et des commandants de milices.

Vous aimerez aussi

Des civils ayant fui les combats contre le groupe Etat islamique (EI) dans son ultime réduit de Syrie, et derrière eux un combattant des Forces démocratiques syriennes (SDF), près du village de Baghouz, le 3 février 2019 [Delil souleiman / AFP/Archives]
Terrorisme Daesh contrôle désormais en Syrie moins de 1% de son «califat»
(Image d'illustration) Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo le 1er février 2019 à Washington [Eric BARADAT                 / AFP]
Diplomatie Washington appelle ses alliés à rapatrier leurs jihadistes détenus en Syrie
Politique Faut-il rapatrier les jihadistes d'Irak et de Syrie ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles