Menace terroriste au Vatican : sécurité renforcée place Saint-Pierre

Saint Pierre de Rome au Vatican le 27 juillet 2014 [Andreas Solaro / AFP]

La sécurité a été renforcée place Saint-Pierre, après l'interception par des services de renseignement étrangers d'un message menaçant évoquant une possible attaque au Vatican, selon un journal italien samedi.

 

Un service de renseignement étranger a alerté cette semaine l'Italie en lui indiquant avoir intercepté une conversation entre deux interlocuteurs parlant arabe, évoquant une "action d'éclat mercredi au Vatican", selon le quotidien Il Messaggero.

Le mercredi est le jour où le pape tient une audience générale sur la Place Saint-Pierre, devant la basilique.

Une unité antiterroriste italienne a établi que l'un des interlocuteurs était passé en Italie il y a huit mois, selon le journal.

Le Vatican a réfuté cette semaine que le pape François, qui se rend en Albanie dimanche, soit menacé par une attaque islamiste. Mais la sécurité a néanmoins été renforcée au Vatican pour les audiences de mercredi et de dimanche, selon Il Messaggero.

Des chiens policiers ont été déployés pour détecter des explosifs, et les hôtels du quartier ont été placés sous surveillance, d'après le quotidien La Repubblica.

Dans une interview cette semaine au quotidien La Nazione, l'ambassadeur d'Irak auprès du Saint-Siège, Habib Al Sadr, a déclaré que "ce que l'Etat islamique autoproclamé a déclaré est clair". "Ils veulent tuer le pape. Les menaces contre le pape sont crédibles", a-t-il estimé.

Le Vatican a affirmé qu'aucune mesure de sécurité supplémentaire n'était prévue pour le voyage de François en Albanie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles