Un groupe proche de l'EI menace d'exécuter le Français enlevé en Algérie

Dans la vidéo diffusée par le groupe jihadiste "Jund al-Khilafa", l'otage Hervé Pierre Gourdel apparaît entouré de deux hommes masqués. [HO / JUND AL-KHILAFA VIA YOUTUBE / AFP]

Un Français a été enlevé dimanche soir en Algérie, à Tizi Ouzou, à 110 km à l'est d'Alger. Un groupe proche de l'Etat islamique a revendiqué le rapt et menacé d'exécuter l'otage. 

 

Hervé Pierre Gourdel, un touriste français âgé de 55 ans, originaire de Nice, a été enlevé alors qu'il effectuait une randonnée dans la région montagneuse de Kabylie. 

Selon les médias algériens, l'homme faisait parti d'un groupe composé d'amis algériens lorsqu'il a été kidnappé. 

 

Un groupe lié à l'EI menace de l'exécuter

Dans la soirée, le groupe jihadiste algérien "Jund al-Khilafa", qui a fait allégeance à l'Etat islamique (EI) a  revendiqué l'enlèvement dans une vidéo.

Le groupe a également menacé d'exécuter l'otage dans les 24 heures si la France ne cesse pas ses frappes en Irak.

Hervé Pierre Gourdel apparaît entre deux hommes masqués et armés de kalachnikovs. 

 

Coopération "totale" entre la France et l'Algérie

Dans un communiqué, l'Elysée indique que le chef de l'Etat s'est entretenu avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

"La coopération est totale entre la France et l’Algérie à tous les niveaux pour tenter de retrouver et de faire libérer notre compatriote", affirme François Hollande. 

 

L'enlèvement du Français survient alors qu'un peu plus tôt dans la journée, Daech avait appelé au meurtre des citoyens des Etat membres de la coalition. L'Etat islamique avait menacé directement les Français. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles