Qui est Hervé Gourdel, l'otage français en Algérie ?

Dans la vidéo diffusée par le groupe jihadiste "Jund al-Khilafa", l'otage Hervé Pierre Gourdel apparaît entouré de deux hommes masqués. [HO / JUND AL-KHILAFA VIA YOUTUBE / AFP]

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé lundi soir l’authenticité d’une vidéo dans laquelle apparaît Hervé Gourdel. Ce guide français de haute montagne avait été enlevé, dimanche soir à proximité de Tizi-Ouzou (Algérie), par "Jund al-Khalifa", groupe djihadiste qui a prêté allégeance à l’Etat islamique (EI).

 

Arrivé samedi en Algérie, capturé dimanche

Selon sa mère interrogée par l’hebdomadaire l’Express, Hervé Gourdel, 55 ans, marié et père de deux enfants, était arrivé samedi en Kabylie pour y effectuer un trekking d’une dizaine de jours. Et c’est dimanche qu’elle a eu des nouvelles de lui pour la dernière fois.

"Tout allait bien, il nous a dit qu'il entamait une randonnée de deux jours et qu'il serait peut-être difficilement joignable", a-t-elle expliqué.

Passionné de nature, Hervé Gourdel, par ailleurs guide de haute montagne au parc national du Mercantour au nord de Nice (Alpes-Maritimes), connaît bien le Maghreb. Depuis une vingtaine d’années, il organise des stages dans l’Atlas marocain.

"C’est dans l’Atlas marocain que j’ai commencé à évoluer", note-t-il sur son site.

 

Il ne connaissait pas cette partie de l’Algérie

Toutefois, d’après Henri Juge, le maire de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), commune où se situe le bureau dans lequel il travaille, Gourdel ne connaissait pas la partie de l’Algérie qu’il entendait prochainement explorer.

"Quelqu’un lui en a parlé en juin, il est parti en terrain d’aventures, ce qui correspond à sa passion [...]", a déclaré Henri Juge sur RMC.

Hervé Gourdel avait créé en 1987 un bureau de guides de montagne d’été. "La montagne fut d’abord une passion contractée très jeune puis vite dévorante. Le diplôme de guide m’a permis de gagner ma vie loin des bureaux en grimpant, en skiant, en parcourant des cours d’eau, en parlant de la montagne… en transmettant un enthousiasme et des connaissances", explique-t-il sur son site internet.

 

Fan de montagne et de photographie

Parallèlement à ses activités de guide de haute montagne, Hervé Gourdel avait développé un goût prononcé pour la photographie. "J'ai toujours eu envie de fixer ces paysages si extraordinaires à mes yeux!", dit-il sur son site.

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a rendu hommage lundi au premier otage français depuis l’intervention française en Irak. Originaires de la même région, les deux hommes se connaissaient.
 

"C'est un homme unanimement apprécié tant pour ses compétences que pour ses qualités humaines. Il était encore ce week-end à Saint-Martin-Vésubie lors d'une cérémonie d'hommage à un guide disparu", a déclaré l'élu.

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles