Australie : un jihadiste abattu par un policier

Un terroriste présumé a été abattu mardi soir par lap police australienne alors qu’il venait d’asséner des coups de couteau à deux policier.[Capture d'écran / You Tube]

Un terroriste présumé a été abattu mardi soir par la police australienne alors qu’il venait d’asséner des coups de couteau à deux policier. Un incident qui survient vingt-quatre heures après l’appel de l’Etat islamique (EI) à tuer des ressortissants américains, français, australiens et canadiens.

 

Les faits sont survenus mardi soir lorsqu’un Australien de 18 ans - connu et suivi des services de renseignement de son pays pour entretenir des liens présumés avec le groupe jihadiste Al-Furqan – s’est rendu dans un commissariat de Melbourne pour répondre à un interrogatoire de "routine".

 

Le drapeau d’EI dans un centre commercial

"La personne en question était un terroriste présumé sous surveillance, qui intéressait la justice et les agents de renseignement", a précisé Michael Keenan, ministre australien de la Justice.

Après avoir serré la main de deux policiers, l’individu, qui avait été vu brandir le drapeau noir de l’EI dans un centre commercial, a sorti une arme blanche avec laquelle il a poignardé les deux enquêteurs.

 

Son passeport avait été annulé

L’un a notamment été blessé à la tête, au cou et au ventre. Hospitalisés, les deux agents seraient dans un état stable. L’agresseur a lui été abattu par un policier.

Selon les médias australiens, l’homme abattu serait d’origine afghane et avait déjà menacé le Premier ministre australien Tony Abbott.

Suivi depuis plusieurs mois par les services de renseignement, son passeport avait été annulé par l’administration australienne.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles