#NotInMyName : des musulmans mobilisés contre l'EI

Vidéo de la campagne #NotInMyName [Capture Youtube]

Des musulmans se mobilisent sur les réseaux sociaux pour condamner l'Etat Islamique avec le hashtag #NotInMyName

 

Le 10 septembre, l'association britannique Active Change Foundation, créée en 2003 par Hanif Qadir, a lancé la campagne #NotInMyName  dont le slogan est "l'EI ne représente pas les musulmans britanniques".

Les militants de la fondation encouragent dans une vidéo, qui comptait plus de 129 000 vues sur Youtube mercredi 24 septembre, leurs concitoyens  musulmans à faire entendre leur voix. Leur intention est sans ambiguïté : "Dites à l'EI qu'ils ne peuvent pas tuer en votre nom".

 

 

Depuis, des internautes se sont mobilisés à travers le monde sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag "#NotInMyName" ("Pas En Mon Nom", en français).

Plus de 80.000 posts condamnant l'Etat Islamique avaient déjà été postés sur Twitter et Instagram le 22 septembre.

 

"Parce que ce vous faites est inhumain"

Des internautes de différentes nationalités (Français, Australiens, Pakistanais, …) se sont ainsi engagés auprès des Britanniques dans la lutte contre la propagande et la violence de l'Etat Islamique en postant des tweets.

 

 

Un message d'espoir et de paix

NotInMyName vise à rappeler au monde les valeurs fondamentales de l'islam qui, selon Hanif Qadir, seraient "la paix, le respect et l'amour". "Il n'y pas de place pour l'extrémisme, et pour une violence sous de telles formes au sein de l'islam", a déclaré le fondateur de l'association.

Lors d'une interview pour le HuffingtonPost UK, Hanif Qadir a expliqué le phénomène #NotInMyName : "Les jeunes musulmans britanniques en ont assez et sont fatigués par la propagande de haine des terroristes de l'Etat Islamique et sa prolifération sur les réseaux sociaux. Ils sont en colère lorsqu'ils voient ces criminels utiliser les plateformes des réseaux pour radicaliser les jeunes et diffuser leurs discours violents au nom de l'islam".

 

La réplique en France : le hashtag #LesMusulmansSexcusentPour

Des musulmans ont rétorqué aux tweets #NotInMyName en créant un nouveau hashtag #LesMusulmansSexcusentPour qui a été en tête des trending topics mercredi.

Ces derniers ont posté des tweets humoristiques, plus ou moins modérés, témoignant avec ironie leur refus de s'excuser au nom des islamistes extrémistes. 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles