Terrorisme : les 28 pays déconseillés par le Quai d’Orsay

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le 26 juillet 2014 [Francois Guillot / AFP/Archives]

Dans un communiqué du 22 septembre, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelait les citoyens français résidant à l’étranger à "renforcer leur vigilance face au risque terroriste". 28 pays sont spécialement concernés.

 

Actualisation le 25 septembre : La liste des pays déconseillés aux Français passe à 40

ZOOM : Les zones les plus dangereuses d'Algérie

 

Le gouvernement français a pris ses dispositions face aux menaces proférées par Daech suite à l’intervention militaire aérienne de la France en Irak. 

Les résidents français de 28 pays sensibles doivent se rendre à l’ambassade ou au consulat le plus proche, alors que les visiteurs de passage doivent se faire connaitre grâce au site Ariane

 

Quelles zones ?

Le quai d'Orsay actualise régulièrement ses informations et diffuse des cartes comme celle-ci, partielle.

Les Etats concernés sont les suivants : le Mali, la Mauritanie, l'Ethiopie, le Burkina Faso, le Nigéria, le Kenya, Djibouti, le Sénégal, le Niger, le Tchad, le Soudan, le Yemen, le Qatar, Oman, le Liban, le Koweit, l'Irak, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, Israël, l'Egypte, l'Iran, le Bahrein, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, la Turquie, la Syrie.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles