Daech bombardé par une femme, musulmane et... pilote de F16

Mariam Mansouri aux commandes d'un F-16 block60.[HO / WAM / AFP]

Mariam Mansouri, pilote de chasse et officier de l’armée émiratie,  a bombardé un poste de communication contrôlé par le Daech dans la ville de Ar-Raqqah, en Syrie. Un symbole.

 

Depuis hier, la coalition dirigée par les Etats-Unis frappe Daech sur le sol syrien. Lors de l'un des premiers raids, une femme émiratie a participé aux opérations. Elle a même dirigée la formation émiratie.

La chaine américaine Fox News – relayée par l’un de ses journalistes -  a révélé l’information, suscitant ainsi une vague de réactions sur le web. 

 

Un rêve d’enfant

Adolescente déjà, Mariam Mansouri rêvait d’une place dans l’armée. Née à Abu Dhabi, la jeune femme a toujours fait les efforts nécessaires pour réaliser son rêve. Soutenue par sa famille, elle est diplômée en littérature anglaise à l’université des Emirats Arabes Unis.

Après avoir intégré l'armée en 2008, elle n'a rejoint que récemment les forces de l’air émiraties, qui n’ont ouvert leurs portes aux femmes qu'il y a peu.

 

L’émoi de la planète web

Son implication dans les opérations aériennes a déclenché de nombreuses réactions sur la toile.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles