Quand des juifs orthodoxes refusent de s’asseoir pour un vol de 11h

Un avion [AFP/Archives]

Les passagers du vol Tel-Aviv-New York ont assisté à une scène peu banale lorsqu'une centaine de juifs ultra-orthodoxes ont refusé de s’asseoir parce qu’ils étaient placés à côté de femmes.

 

Ce refus catégorique, lié à leur éthique leur empêchant toute proximité avec le sexe opposé, n’a toutefois pas été accepté par les autres passagers, israéliens de toutes confessions, et plus particulièrement par les principales intéressées, refusant de changer de place.

Face à cette situation, le personnel de l’appareil a alors décidé de retarder le départ tant que les hommes n’avaient pas regagné leur siège. Une décision qui a mené au statu quo, chaque camp ayant choisi de rester sur sa position.

Toutefois après d’âpres négociations, les orthodoxes ont fini par capituler, acceptant de s’asseoir uniquement le temps du décollage et de l’atterrissage. Le reste de leur voyage, d’une durée de onze heures, s’est donc fait debout, rendant le climat tendu et les déplacements dans l’avion très difficiles.

Suite à ce voyage chaotique et bruyant, chacun a pu regagner New York pour célébrer les festivités du nouvel an juif.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles