Un djihadiste donne des interviews sur Skype

[Capture d'écran Youtube. ]

Un djihadiste Canadien âgé de 21 ans déclare dans une vidéo-conférence accordée à Vice News que New-York sera bientôt ciblée par l'Etat Islamique. L'interview, réalisée via Skype, n'est pas sans poser des problèmes déontologiques.

 

Farah Mohamed Shirdon, plus connu sous le nom de Abu Usamah Somali, est un jeune djihadiste canadien, âgé de 21 ans. Déclaré mort au combat il y a six semaines, il refait surface dans d’une vidéo-conférence diffusée par Vice News, une chaine d’information internationale, et réalisée grâce à Skype.

 

Menaces d’attaques sur New York

Le jeune homme originaire de Calgary, la plus grande ville de la province de l'Alberta, se réclame de "Daech". Dans l’interview, il précise que "personne ne (l)’a recruté. Personne ne (lui) a même dit un seul mot. La seule chose qu('il a) faite, c’est ouvrir les journaux, lire le Coran. C'est si facile."

Répondant aux questions du fondateur de Vice, Shane Smith, Farah Shirdon apparait menaçant : "Si Dieu le veut, nous attaquerons bientôt New York. Beaucoup de frères sont maintenant mobilisés à l’Ouest, grâce à Allah", prêts à participer "à de brillantes attaques".

Selon lui, depuis que la coalition a commencé à frapper la Syrie, il y aurait 10 à 15 000 personnes en plus qui se seraient engagées auprès de Daech. Quand Shane Smith lui demande quelle est la philosophie sur laquelle s'appuie leur engagement, il répond :  "Attaque moi, je t’attaquerai, attaque l’un d’entre nous j’attaquerai l’un des vôtres".

 

Il brûle son passeport

Dans une vidéo qui date d’avril, le jeune jihadiste avait brûlé son passeport canadien en disant : "C’est un message pour les tyrans canadiens et américains. On arrive pour vous détruire, avec la permission d’Allah".

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles