Mal servis au restaurant, ils laissent 100 dollars de pourboire

Les clients généreux se sont montrés compréhensifs. [CC / 401K]

Un couple, extrêmement mal servi dans un restaurant de Cedar Rapids (Nebraska), a eu néanmoins un geste de grande classe. Il a laissé un pourboire de 100 dollars au serveur débordé.

 

Un couple originaire de l’Iowa avait choisi de venir diner samedi dernier dans un restaurant japonais de la ville de Cedar Rapids, dans le Nebraska (Etats-Unis). Une fois installés à une table du Kazoku Sushi, Steven et Makenzie Schulz ont vite compris qu’il leur faudrait prendre leur mal en patience pour goûter aux spécialités de la table. Un rapide coup d’œil autour d'eux, une commande d’eau qui prend 20 minutes, les Schultz comprennent que leur dîner va s’éterniser.

La grogne monte parmi les tables autour de la leur. Les clients du restaurant commencent à se moquer du serveur qui semble débordé. Les 40 minutes d’attente supplémentaires nécessaires à l’arrivée de leur apéritif ont donné le temps aux Schultz de réfléchir à la situation.

 

12 tables plus le bar

Comme ils l’écrivent sur la page facebook de Makenzie, " il semblait évident que le restaurant était sous staffé et que l’attente n’était en rien la faute du serveur. Il courait comme un fou, sans jamais se plaindre. Nous avons compté : il devait servir 12 tables et s’occuper du bar également ".

Quand de nombreux clients se seraient plaints, Steven et Makenzie se montrent compréhensifs. « Le voir se démener ainsi et s’excuser pour le mauvais service m'a fait dire à Steven : "C’était nous". Nous aussi, nous avons fait attendre des clients. Ca ne me manque pas et j’ai toujours détesté ce boulot. Steven et moi sommes tombés d’accord pour récompenser la bonne volonté du pauvre serveur, alors qu’il semblait parti pour ne récolter aucun pourboire ».

 

copyright Facebbok/Makenzie Schulz

 

Un contre-pied de grande classe

Le couple laisse ainsi un pourboire de 100 dollars (79 euros) au serveur débordé et ajoute à son geste l’élégance de quitter les lieux avant qu’il s’en aperçoive. Sur la page facebook de Makenzie, cette dernière explique, presque comme une morale : « Je partage ceci avant de rappeler aimablement qu’il faut toujours juger la situation dans son ensemble avant de juger. Et toujours, toujours, toujours, se souvenir d’où l’on vient ».

Depuis, l'attitude du couple a été relayée par de nombreux médias américains.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles