Un franciscain enlevé en Syrie

Des combattants du front al-Nosra, la branche d'al-Qaïda en Syrie[Rami al-Sayed / AFP/Archives]

Le curé du village syrien de Qounya, le père Hanna, ainsi qu’une vingtaine de chrétiens ont été capturés dans la nuit de dimanche à lundi par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

 

«Nous ne savons pas quoi faire, nous ne savons pas à qui parler, nous sommes totalement incapables d'entrer en contact avec qui que ce soit», a déploré le custode Pierbattista Pizzaballa, qui dirige la division de l'ordre franciscain pour le Proche-Orient.

 

Selon des sources locales, les ravisseurs ont accusé les religieux d’avoir collaboré avec le régime de Bachar al-Assad, contre lequel al-Nosra est en guerre.

D’autres témoins ont affirmé que l’enlèvement pourrait être lié à un contentieux entre les religieux et les islamistes, qui auraient voulu mettre la main sur un bâtiment de leur couvent, dans lequel vivent des religieuses.

Le père franciscain avait, selon les mêmes sources, porté plainte devant un tribunal religieux relevant d'Al-Nosra, deux jours avant son enlèvement.

Le père Hanna vivait dans à Qounya depuis 12 ans, et le village comptait 1 500 chrétiens avant le début de la guerre, contre un peu plus d’une centaine aujourd’hui.

 

À suivre aussi

International Le principal soutien des Casques blancs, les secouristes oeuvrant en Syrie, retrouvé mort à Istanbul
Télévision Chronique glaçante à voir sur Arte, «Djihadistes de père en fils» suit des enfants poussés à devenir «des soldats de l'armée de Dieu»
Enquête Lafarge en Syrie : la justice annule les poursuites pour «complicité de crimes contre l'humanité»

Ailleurs sur le web

Derniers articles