Syrie : nouvelles frappes de la coalition autour de Kobané

La coalition a mené plusieurs frappes aériennes autour de Kobané La coalition a mené plusieurs frappes aériennes autour de Kobané. [ARIS MESSINIS / AFP]

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a procédé mercredi 8 octobre à de nouvelles frappes aériennes contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui assiègent la ville syrienne de Kobané, a rapporté une journaliste de l'AFP depuis la frontière turque.

 

La première attaque a provoqué un épais nuage de fumée noir au-dessus d'une colline situé à l'est de la ville, a-t-on constaté. Une autre a visé quelques heures plus tard le nord-est de la ville, où les combats font rage depuis plusieurs jours entre combattants kurdes et forces de l'EI.

Tout au long de la journée de mardi, les avions de la coalition ont bombardé à plusieurs reprises les positions tenues par les jihadistes autour et à l'intérieur de la troisième ville kurde de Syrie (appelée Aïn al-Arab en langue arabe).

Selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane, ces frappes ont contraint l'EI à se retirer de certains secteurs situés à l'est et dans la périphérie sud-ouest de la ville. "La situation a changé depuis hier (mardi), a confirmé à l'AFP un responsable local de Kobané, Idris Nahsen, "les forces du YPG (les Unités de protection du peuple, la principale milice armée kurde de Syrie) ont repoussé celles de l'EI".

Les jihadistes sont entrés dans Kobané lundi, trois semaines après le début de leur offensive dans la région qui a provoqué un exode de près de 200.000 personnes vers la Turquie toute proche. Selon l'OSDH, au moins 412 personnes sont été tuées dans les combats, mais le bilan pourrait s'avérer bien plus lourd.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles