Hong-Kong : le dialogue n'aura pas lieu

Manifestation prodémocratie près du siège du gouvernement, le 31 août 2014 à Hong Kong. [Alex Ogle / AFP]

La contestation est loin d’être terminée. Ce jeudi, le gouvernement de Hong Kong a pris la décision d’annuler une rencontre avec les étudiants contestataire.

 

C'est la fin des espoirs de voir le conflit prendre fin dans l’ancienne colonie britannique. "Les bases d'un dialogue constructif ont été sapées", a ainsi déclaré la numéro deux de l'exécutif local, Carrie Lam.

Dans le même temps, alors que le retrait des manifestations avait déjà été partiellement opéré, un des leaders étudiant a affirmé qu'ils n’avaient pas l’intention de "battre en retraite" et envisageaient même d'occuper de nouveaux sites s’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, en particulier l'instauration d'un suffrage universel plein et entier. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles