Mexique : un animateur radio tué en plein direct

Studio de radio Atilano Roman est mort alors qu'il présentait son émission hebdomadaire. (Photo d'illustration)[CC / Ines Saraiva / Flickr]

Un militant mexicain a été assassiné alors qu'il présentait son émission de radio en direct. Les auditeurs ont clairement pu entendre les coups de feu.

 

Meurtre en plein direct. Atilano Roman, militant qui défendait les personnes déplacées par la construction d'un barrage dans l'Etat du Sinaloa (nord-ouest du Mexique), a été tué par balles samedi 11 octobre alors qu'il présentait son émission de radio en direct.

Selon Jesus Antonia Sanchez Solis, procureur adjoint du ministère public, deux hommes ont fait irruption dans la cabine de radio puis ont tiré à trois reprises sur le présentateur. Ils ont ensuite pris la fuite.

Les auditeurs ont pu entendre les coups de feu  puis les cris des autres personnes présentes dans la cabine "Ils l'ont tué ! Ils l'ont tué".

 

 

"C'était un attentat dirigé contre lui, pas contre la corporation des journalistes", a souligné Sergio Ontiveros, le directeur d'El Sol de Mazatlan, un journal local.

Atilano Roman présentait son émission "Ici c'est ma terre" tous les samedis en direct. Chef d'un mouvement de défense des personnes déplacées par la construction du barrage Picachos, il y critiquait régulièrement le gouvernement.

Lors des funérailles, qui ont réuni des centaines de personnes, la fille d'Atilano Roman a souligné que son père avait donné sa vie pour les personnes déplacées et a appelé à poursuivre le combat, rapporte le quotidien mexicain La Jornada. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles