Hong Kong : la police montrée du doigt

Manifestation prodémocratie près du siège du gouvernement à Hong Kong. [Alex Ogle / AFP]

Une vidéo de violence policière a fait monter la tension d'un cran à Hong Kong.

 

Les esprits ne risquent pas de se calmer à Hong Kong. Alors que les manifestants prodémocratie refusent toujours de libérer les rues, la tension est remontée d’un cran après la diffusion d’une vidéo montrant des policiers en train de rouer de coups un manifestant.

Si les autorités ont annoncé la suspension des six officiers violents et l'ouverture d'une "enquête impartiale", le leader étudiant Joshua Wong a assuré que cette bavure éliminait toute confiance encore existante envers la police.

Une défiance qui a abouti à de nouveaux heurts violents dans les rues de Hong Kong, durant lesquels 45 manifestants ont été arrêtés.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles