Boucher halal : il vendait du porc à ses clients

Un étal de boucher : photo d'illustration. [Jean-Philippe Ksiazek / AFP/Archives]

Un boucher zurichois (Suisse) a pendant trois ans vendu du porc à ses clients, qui croyaient acheter du veau. Contrôlé par un inspecteur en sécurité alimentaire, le boucher va devoir rendre des comptes.

 

Un boucher halal vend – en théorie – de la viande halal, c’est-à-dire permise par la loi islamique et donc a fortiori, pas du porc.

Ce boucher zurichois ne semble pas être du même avis. En trois ans, il aurait vendu 3 ,1 tonnes de viande de porc faisant croire que c’était du veau, selon la version suisse de 20Minutes, qui a révélé l’information. La tromperie est double.

 

Escroquerie

D’une part, les religieux achetant leur viande dans son magasin n’ont pas respecté leur tradition, contre leur gré et sans le savoir. D’autre part, le boucher a fait des bénéfices importants puisque le porc coûte bien moins cher que le veau sur le marché de la viande.

Une opération qui finit mal pour le boucher : contrôlé par un inspecteur, la tromperie a immédiatement était constatée. Le Zurichois a été condamné à 18.000 francs suisses (environ 15.000 euros) d’amende "pour escroquerie et fausses déclarations", selon l’acte d’accusation du Ministère public Zurich-Limmat. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles