L'Europe veut vaincre le virus Ebola

[AFP]

L’Europe doit en faire plus pour lutter contre le virus Ebola.

 

C’est ce que rappelleront lundi les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, réunis à Bruxelles. «Il y a un réel sentiment que nous sommes à un moment crucial et qu’il faut agir maintenant», estimait un diplomate européen.

Alors que l’épidémie a déjà fait plus de 4 500 victimes, les ministres plancheront sur différentes mesures envisageables à court terme. Il devrait notamment s’agir d’aider les pays les plus touchés par l’épidémie, en articulant l’aide internationale autour de trois «pays leaders», les Etats-Unis pour le Liberia, la Grande-Bretagne pour le Sierra Leone, et la France pour la Guinée.

 

Une aide supplementaire

Le montant de l’aide européenne aux pays touchés sera à l’étude. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a souhaité qu’elle soit portée à un milliard d’euros, contre environ 500 millions. La coordination entre les Etats européens concernant les points d’entrée aux frontières devrait être améliorée. 
 
Des mesures concrètes devraient ainsi être annoncées vendredi prochain, à l’issue d’une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE, qui succéderont aux ministres des Affaires étrangères à Bruxelles. 
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles