Daesh : une Syrienne lapidée par son propre père

La femme aurait commis un adultère, un "crime" puni par la lapidation selon la charia. [Capture Youtube]

Une vidéo montrant une jeune syrienne lapidée à mort par un groupe d'hommes, parmi lesquels figure son propre père, a été mise en ligne mardi. La femme aurait été accusée d'avoir commis un adultère.

 

Selon le Daily Mail, la vidéo de cinq minutes, prise avec un téléphone portable, aurait été tournée dans la ville d'Hama, en Syrie. Aucune date n'est précisée. La vidéo aurait été publiée sur la page internet d'un groupe affilié à l'EI le 21 octobre.

La jeune femme aurait été accusée d'avoir commis un adultère, un "crime" puni de lapidation par la charia. Un membre de l'EI, avant la lapidation, aurait ordonné à la femme de "se montrer heureuse puisque sa mort est commandée par Dieu."

 

La première pierre

Elle aurait imploré le pardon de son père, qui l'aurait alors rejeté froidement, lui demandant de ne pas l'appeler "père". Il aurait alors donné le signal de la mise à mort aux autres hommes.

On les voit ensuite lancer des pierres sur la Syrienne. La vidéo aurait été coupée au moment où le père aurait achevé sa fille avec une grosse pierre. La mort de la jeune femme a été confirmée par l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH).

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles