Mort du PDG de Total : le conducteur du chasse-neige avait 0,6g d'alcool

Christophe de Margerie [DOMINIQUE FAGET / AFP / Archives]

Le Comité d'enquête russe révèle ce jeudi 23 octobre que le conducteur du chasse-neige à l'origine du crash de l'avion du PDG de Total, Christophe de Margerie, conduisait avec 0,6 grammes d'alcool par litre de sang.

 

L'enquête sur la mort de Christophe de Margerie avance. Le conducteur du chasse-neige à l'origine de la collision qui a provoqué le crash de l'avion du PDG de Total avait 0,6 grammes d'alcool par litre de sang au moment de l'accident, a annoncé jeudi 23 octobre le Comité d'enquête russe.

L'employé de 60 ans, Vladimir Martynenko, a été placé le même jour en détention pour deux mois par un tribunal de Moscou. Son avocat avait auparavant démenti son ébriété, invoquant des problèmes cardiaques, mais avait reconnu que son client avait pu consommer "quelques gouttes" d'alcool.

Plus tôt ce jeudi, le Comité d'enquête russe avait annoncé le placement en garde à vue de quatre employés de l'aéroport Vnoukovo, près de Moscou.

Le chef des nettoyeurs de pistes, le responsable du contrôle des vols, l'aiguilleur du ciel "stagiaire" qui contrôlait le décollage de l'avion de Total et son supérieur qui la supervisait, sont suspectés de n'avoir pas respecté les normes de sécurité des vols et de travail au sol, ce qui aurait conduit à la tragédie.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles