New York : un homme attaque quatre policiers à la hache

L'homme, présenté comme Zale Thompson, filmé quelques secondes avant l'attaque. L'homme, présenté comme Zale Thompson, filmé quelques secondes avant l'attaque. [Capture Youtube]

Quatre policiers ont été attaqués en pleine rue à New York par un homme muni d'une hache avant qu'il ne soit abattu. Deux officiers ainsi qu'une passante ont été blessés. La piste terroriste est évoquée par les autorités.

 

Les forces de l'ordre américaines sont en alerte. Après la fusillade à Ottawa, quatre policiers ont été attaqués jeudi 23 octobre dans le quartier du Queens à New York par un individu armé d'une hache.

L'agression est survenue en pleine rue, près d'un centre commercial. Les policiers en patrouille posaient pour la photo réclamée par un passant lorsqu'un homme vêtu d'une large veste kaki s'est précipité sur eux avec sa hache (voir la vidéo en bas de l'article, ndlr).

Deux officiers ont été blessés et les deux autres ont alors ouvert le feu sur l'individu. Ce dernier est décédé sur place. Un témoin interrogé par le New York Times décrit une scène "chaotique".

 

Deux policiers et une passante blessés

L'un des officier, âgé de 25 ans, a été grièvement atteint à la tête. Opéré en urgence, il se trouve dans un état critique mais stable, a indiqué William J. Bratton, commissaire de police, lors d'une conférence de presse.

Le deuxième policier blessé, âgé de 23 ans, a été blessé plus légèrement au niveau du bras.

En outre, une femme de 29 ans qui se trouvait dans la rue au moment de l'attaque a été atteinte dans le dos par une balle perdue. Son état  s'est stabilisé après une intervention chirurgicale.

Le maire de New York, Bill de Blasio a salué la bravoure des quatre officiers.

 

La piste terroriste évoquée

Si, pour l'heure, William J. Bratton a souligné que "les motifs de l'attaque sont inconnues", plusieurs sources policières ont indiqué aux journalistes que la piste terroriste n'était pas exclue.

 

L'auteur de l'attaque a été identifié par les médias américains comme Zale Thompson, un Américain âgé de 32 ans. Selon CNN, l'homme avait déjà eu des démêlés avec la justice en Californie. Il aurait, par ailleurs, été renvoyé des Marines pour "mauvais comportement".

Zale Thompson se serait radicalisé, montrant un penchant pour les "thèses extrémistes" islamistes, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

Une hypothèse qui concorde avec ce qui semble être le profil Facebook de l'homme. Sur cette page, la photo de profil représente un homme, armes en main, portant un turban. Une inscription en calligraphie arabe, évoquant selon CNN "le jugement contre ceux qui se sont égarés" apparait également. 

zale-thompson-facebook-capture.jpg

 

 

Vidéo : Zale Thompson filmé par une caméra de vidéosurveillance quelques secondes avant l'attaque :

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles