Kobané : 100 jihadistes tués en trois jours de combats

La ville de Kobané, en Syrie[ARIS MESSINIS / AFP]

Au moins cent jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été tués ces trois derniers jours dans des combats avec les forces kurdes dans la ville syrienne de Kobané et ses environs, a affirmé samedi une ONG.

Depuis le début le 16 septembre de la vaste offensive de l'EI dans la région de Kobané, 576 jihadistes ont péri dans les affrontements, 361 membres des Unités de protection du peuple (YPG, principale milice kurde syrienne) et de leurs alliés, et 21 civils, soit au total 958 personnes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Durant ces trois derniers jours sont morts au moins cent membres de l'EI et de la police religieuse venus d'Alep et Raqa (nord) pour participer aux combats (...) à Kobané et les régions environnantes", a détaillé cette ONG.

Par ailleurs, vendredi, quinze Kurdes des YPG ont été tués dans les affrontements, tandis que onze jihadistes ont péri dans des frappes de la coalition à Kobané et Raqa.

Plus de 180.000 personnes ont été été tués depuis le début en mars 2011 de la guerre en Syrie, selon la même source.

À suivre aussi

Le jihadiste était emprisonné à Condé-sur-Sarthe depuis 2013
Terrorisme Qui est Flavien Moreau, le jihadiste libéré de prison ce lundi ?
Un Noël morose pour mes rares chrétiens du sud de la Syrie
International Un Noël morose pour les rares chrétiens du sud de la Syrie
Une photo prise le 22 décembre 2019 montre des immeubles détruits dans la ville de Maaret al-Noomane dans la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie [Omar HAJ KADOUR / AFP]
International Syrie: le régime gagne du terrain à Idleb, neuf civils tués

Ailleurs sur le web

Derniers articles