Deux morts à la suite d'une attaque cannibale au Pays de Galles

L'attaque cannibale a eu lieu dans la nuit de mercredi 5 novembre dans un hôtel du village d'Argoed, au sud du Pays de Galles. [CC / Postdlf/Flickr]

Une jeune femme a été assassinée lors d'une "attaque cannibale" dans la nuit de mercredi, dans un hôtel britannique du sud du Pays de Galles.

 

Matthew Williams, un homme de 34 ans, a été surpris en pleine attaque d'une femme de 22 ans dans un "bed and breakfast" accueillant des sans-abris dans le village gallois d'Argoed dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 novembre.

D'après le Mirror, le personnel de l'hôtel Sirhowy Arms a dû forcer l'entrée d'une des chambres de l'établissement cette nuit-là. Ils auraient alors retrouvé Matthew Williams, un des résidents, en train de manger la moitié du visage de la jeune femme ainsi qu'un de ses yeux qu'il aurait arraché.

Le personnel a immédiatement informé la police, qui est arrivée sur les lieux peu de temps après, à 1h23 du matin.

Les policiers, après avoir envoyé plusieurs décharges électriques avec leur Taser au cannibale, ont arrêté l'homme.

Matthew Williams, qui a perdu connaissance, est décédé à la suite des décharges jeudi matin.

La police a également confirmé la mort de la jeune femme à la suite de ses blessures graves.

 

Un hôtel agité dans un village "sans histoires"

Un porte-parole de la police a déclaré qu'une enquête pour meurtre était en cours.

Selon les sources policières, la jeune femme entretenait une relation amoureuse avec Matthew Williams.

L'homme suspect venait "tout juste de sortir de prison et se droguait à la cocaïne", d'après Lyn Beasley, une habitante de Argoed, un village réputé calme et "sans histoires", selon les autres villageois.

Plusieurs habitants du village cependant ont rapporté que "des problèmes" avait déjà eu lieu dans l'accueil pour sans-abris, et que la police avait dû intervenir à plusieurs reprises, d'après les précisions de la BBC.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles