Berlin fête les 25 ans de la chute du Mur

Dimanche 9 novembre, porte de Brandebourg, plusieurs dizaines de milliers de personnes célèbrent les 25 ans de la chute du Mur de Berlin.[ODD ANDERSEN / AFP]

Des milliers de ballons blancs se sont envolés dimanche dans le ciel noir de Berlin le long de l'ancien Mur ouvert il y a 25 ans, le 9 novembre 1989, un événement historique qui montre que "les rêves peuvent devenir réalité", selon la chancelière Merkel.

 

Sous les vivats de centaines de milliers de spectateurs chaudement emmitouflés, quelque 7.000 ballons lumineux ont été largués un par un au son de l'Ode à la joie de Beethoven, final spectaculaire et émouvant d'un week-end de liesse dans la capitale allemande.

Une marée humaine s'est déversée sur le centre de Berlin, bloquant la circulation de la Porte de Brandebourg au Potsdamer Platz, l'ancien no man's land devenu quartier d'immeubles futuristes.

A Checkpoint Charlie,  l'un des anciens points de passage les plus célèbres entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, une foule compacte était également présente pour commémorer un événement qui a sonné la fin de la Guerre froide et annoncé la Réunification de l'Allemagne et de l'Europe.

Au moment où débutait l'envol des balons conçus comme une "Frontière de lumière" et symbolisant sur 15 km le Mur de Berlin qui faisait 155 km de long, l'orchestre dirigé par l'Israélo-Argentin Daniel Barenboim entamait l'Ode à la joie, hymne de l'Union européenne. Dans la foule, certains ne retenaient pas leurs larmes.

"Nous sommes un peuple heureux!", a lancé le maire de Berlin Klaus Wowereit, à la Porte de Brandebourg. A ses côtés le dernier dirigeant de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev, 83 ans, ovationné par le public car largement crédité d'avoir permis la réunification allemande.

Longuement applaudi lui aussi: l'ancien leader du syndicat polonais Solidarnosc, Lech Walesa. L'envol des ballons s'achevait sur le pont de la Bornholmer Strasse, dans le nord de la ville. Il fut le premier point de passage entre Berlin-Est et Berlin-Ouest ouvert le soir du 9 novembre 1989 par des gardes-frontières est-allemands débordés par la foule. 

C'est ce poste-frontière que la citoyenne est-allemande Angela Merkel, alors âgée de 35 ans, avait franchi pour aller à la rencontre des Berlinois de l'Ouest, cette nuit-là, après une soirée à flâner ... au sauna.

 

À suivre aussi

Faits divers Allemagne : un sosie d'Hitler en side-car amuse un policier, une polémique éclate
Insolite Allemagne : Des arbres plantés par des nazis pour former une croix gammée vue du ciel
Allemagne Une fillette enfermée pendant 2 ans sans voir la lumière du jour

Ailleurs sur le web

Derniers articles