Le numéro 1 de l'EI grièvement blessé ?

Abou Bakr Al-Baghdadi.[AL-FURQAN MEDIA / AFP]

Abou Bakr Al-Baghdadi, chef du groupe terroriste de l’Etat Islamique (EI), aurait été grièvement blessé par un raid aérien mené vendredi par les forces de la coalition.

 

La coalition militaire engagée en Syrie et en Irak pour mettre un terme à l’avancée des forces jihadistes de l’EI, ont effectué une série de frappes aériennes vendredi près de Mossoul (Irak). L’information n’a été révélée que samedi soir par les Etats-Unis.

"Des appareils de la coalition ont conduit vendredi soir une série de frappes aériennes en Irak contre ce qui a été estimé être un rassemblement de dirigeants de l'EI près de Mossoul", a ainsi expliqué le Commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale (Centcom).

Par ailleurs, un convoi de véhicules formé de dix camions armés de l’EI a été détruit.

Et selon plusieurs télévisions arabes, le numéro 1 de l’Etat Islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, aurait été très grièvement blessé lors de ces frappes aériennes. L’administration américaine n’a pas souhaité confirmer pour l’heure cette information.

 

Les Etats-Unis refusent pour l’instant de confirmer

L’imam Abou Bakr al-Baghdadi connu également sous plusieurs autres pseudonymes dont celui de Docteur Ibrahim, est âgé de 43 ans. Il avait proclamé, le 29 juin dernier, son "califat" sur l’Irak et la Syrie à l’occasion d’un prêche à la mosquée de Mossoul.

En mai 2010, il avait succédé à la tête de l’Etat Islamique à Abou Omar al-Baghdadi, tué un mois plus tôt près de Tikrit (Irak).

À suivre aussi

Terrorisme Le chef de Daesh appelle ses partisans à poursuivre le «jihad»
Terrorisme Le chef de Daesh appelle les jihadistes à «résister»
Le ministre américain de la Défense, James Mattis, le 7 juillet 2017 à Washington [Brendan Smialowski / AFP/Archives]
Syrie Le ministre de la Défense américain convaincu que le chef de Daesh est en vie

Ailleurs sur le web

Derniers articles