G20 : malaise autour de Poutine

[AFP]

Prétextant «avoir besoin de dormir», Vladimir Poutine a quitté dimanche le sommet du G20 à Brisbane (Australie), snobant le déjeuner de travail qui a réuni les dirigeants des pays membres, et avant même la publication du communiqué final.

 

Le président russe avait dû faire face aux remontrances des dirigeants du G20, qui lui reprochent son rôle dans la crise ukrainienne. La Russie est soupçonnée de vouloir annexer l’est de l’Ukraine, comme elle l’avait fait avec la Crimée.

«Un message très clair (a) été transmis à la Russie», a commenté le Premier ministre britannique, David Cameron, à l’issue du sommet. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles