L’EI revendique la décapitation de Peter Kassig

Image d'illustration [Capture d'écran Youtube]

Dans une vidéo mise en ligne dimanche matin, le groupe Etat Islamique revendique la décapitation de l’otage américain Peter Kassig.

 

Sur la vidéo, un homme masqué, debout près d’une tête tranchée, affirme qu’il a décapité le travailleur humanitaire enlevé en 2013 en Syrie.

Impossible toutefois de savoir si l'assassin de Peter Kassig est Jihadi John, meurtrier de deux autres otages, James Foley et Steven Sotloff.

Dans cette même vidéo, le groupe ultra-radical procède à l'exécution d'une quinzaine de personnes, la plupart étant des officiers syriens.

 

 

Depuis août, Daesh a revendiqué l’exécution de cinq otages occidentaux.

 

Réactions 

Des personnalités du monde politique se sont exprimés suite à la publication de cette vidéo.

David Cameron, premier Ministre britannique, s'est dit horrifié par ce "meurtre de sang-froid"

"Je suis horrifié par le "meurtre de sang-froid d'Abdul-Rahman Kassig (nom pris après sa conversion à l'islam, NDLR). ISIL (l'EI) a une nouvelle fois montré toute sa perversité. Mes pensées vont à sa famille"

 

 

François Hollande a de son côté dénoncé un "crime contre l'humanité" tandis que Manuel Valls a évoqué un "nouvel acte de barbarie".

"Cet acte renforce la détermination de la France à agir contre Daech en Irak et en Syrie", a-t-il ajouté, exprimant "aux familles des victimes sa profonde compassion".

Les parents de Peter Kassig ont également réagi en se montrant prudent sur l'authenticité de l'information.

"Nous sommes au courant des informations qui circulent sur notre fils chéri et nous attendons confirmation du gouvernement... sur l'authenticité de ces informations"

Ils ont en outre demandé aux médias de ne pas diffuser les images de l'exécution.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles