Infographie animée : les pays les plus corrompus

La Somalie et la Corée du Nord sont les pays les plus corrompus du monde selon le classement de Transparency International. [Capture écran http://www.transparency.org/ ]

L'ONG allemande Transparency International vient de rendre le 3 décembre 2014 son rapport annuel mesurant le niveau de corruption dans 175 pays. Verdict ? Aucun pays n'est épargné par la corruption.

 

Le 20e rapport de Transparency International, publié mercredi, a établi le classement des pays les plus corrompus aux pays les plus vertueux dans le monde.

L'ONG, se basant sur les avis d'experts d'organisations internationales telles que la Banque mondiale ou la Banque africaine de développement, a classé les pays selon leur score obtenu sur l'échelle de corruption perçue dans le secteur public allant de 0 (extrêmement corrompu) à 100 (extrêmement vertueux).

Transparency International, qui rappelle que le problème de la corruption touche tous les pays du monde, avertit : "Les tractations et les pots-de-vin ne se contentent pas seulement de voler les ressources des plus démunis, ils nuisent également au développement de l'économie et de la justice et détruit la confiance de l'opinion publique en son gouvernement et ses dirigeants."

 

La France : classée 26e

Constat inquiétant : plus de deux tiers des 175 pays obtiennent une note inférieure à 50 (sur 100).

La Somalie et la Corée du Nord arrivent dernières du classement avec un score de 8. La Chine et l'Algérie obtiennent quant à elles la faible note de 36.

Les plus mauvais élèves de l'Union Européenne, selon le rapport, sont l'Italie, la Grèce et la Roumanie arrivant à la 69e place du classement.

La France, elle, perd 2 points par rapport aux années 2012 et 2013. Avec un score de 69, elle se place au 26e rang du palmarès, arrivant derrière le Danemark (1er), la Nouvelle-Zélande (2e) et la Finlande (3e).

José Ugaz, le président de Transparency International, alerte : "les pays au bas du classement doivent adopter des mesures radicales contre la corruption au profit de leur population."

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles