Des soldats américains ont tenté de libérer l'otage retenu au Yémen

Des soldats yéménites lors d'une offensive contre Al-Qaïda dans la province de Chabwa, dans le sud du pays, le 7 mai 2014 [ / AFP/Archives]

Considérée comme la branche la plus dangereuse du réseau par Washington, Al Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) a menacé jeudi d'exécuter un journaliste américain, retenu en otage au Yémen. Le Pentagone a pour sa part indiqué que les Etats-Unis avaient tenté de faire libérer plusieurs otages.

 

Cette exécution serait une première pour le groupe. Luke Somers, photojournaliste âgé de 33 ans, a été kidnappé en septembre 2013 à Sanaa, la capitale yéménite. Dans une vidéo publiée jeudi, Nasser ben Ali al-Ansi, un dirigeant d'Aqpa, menace de l'exécuter dans les trois jours si les Etats-Unis ne répondent pas à ses revendications.

S’il ne détaille pas celles-ci, il assure que Washington les «connaît». Les combattants d'Al Qaïda reprochent notamment aux Américains d’appuyer les forces spéciales yéménites dans leurs opérations militaires.

 

Une tentative de libération

Les Etats-Unis ont récemment tenté une opération de libération de plusieurs otages, dont le citoyen américain Luke Somers, retenus au Yémen par al-Qaïda. (...) Plusieurs otages ont été libérés mais d'autres, dont M. Somers, n'étaient pas présents dans le bâtiment ciblé", a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby dans un communiqué, précisant que cette opération avait été menée en coopération avec le Yémen.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles